SNCF: des hausses tarifaires vers l'Ouest et plus de promotions

#societe

Les prix vont augmenter de 6 à 10 euros en moyenne sur les nouvelles lignes Paris-Rennes et Paris-Bordeaux, mais l'opérateur ferroviaire va aussi doubler le nombre de ses offres à petits prix sur les TGV. Les ventes estivales ouvrent mercredi.

Avis aux voyageurs. Après avoir annoncé la fin de IDTGV la semaine passée, la SNCF présente sa nouvelle grille tarifaire «ultra-compétitive, lisible avec plus de choix», ce lundi, vante-t-elle dans un communiqué. Dans les faits, elle promet une hausse limitée sur les nouvelles lignes à grande vitesse Paris-Bordeaux et Paris-Rennes, ainsi qu'une multiplication des “petits prix”. Les ventes estivales doivent débuter mercredi prochain.

 

«On a réussi à limiter l'augmentation moyenne du prix à 10 euros entre Paris et Bordeaux et à 6 euros entre Paris et Rennes», a indiqué la directrice générale de Voyages SNCF, Rachel Picard, soulignant que «l'évolution des prix sera toujours inférieure au gain de temps».

Pour rappel, ces nouvelles lignes ouvrent à partir du 2 juillet prochain.

Elles relieront Paris à Rennes en 1h25 au lieu de 2h04, et Paris à Bordeaux en 2h04 contre 3h14 aujourd'hui. Avec les nouvelles lignes, il y aura une trentaine d'allers-retours quotidiens entre l'Ile-de-France et Bordeaux et 29,5 vers Rennes. Sur l'axe Paris-Bordeaux, 55 nouvelles rames seront mises en circulation d'ici 2020, pour un investissement total de 1,5 milliard d'euros.

À titre indicatif, l'exploitation de la ligne Océane (Paris-Bordeaux) devrait se traduire dans les comptes 2017 de SNCF Mobilités par une perte de 90 millions d'euros.

 

>>> Lire la suite sur LeFigaro.fr