Fusillade au lycée Tocqueville de Grasse: le frère d'un ami du suspect placé en garde à vue

#societe

La piste d'une complicité se précise. Les policiers en charge de l'enquête sur la fusillade survenue dans un lycée de Grasse ont interpellé et placé en garde à vue le frère d'un ami proche du tireur, a-t-on appris vendredi 17 mars de source proche du dossier.

Cette interpellation est la deuxième après celle du tireur, qui s'était rendu sans opposer de résistance jeudi.

Ce dernier a "commencé à parler" en garde à vue selon cette source, confirmant une information de BFMTV.

L'ami du tireur présumé, quant à lui, était toujours recherché par la police vendredi. Selon BFMTV, la fiche de cet ami aurait été diffusée par la police car il "aurait porté assistance à l'auteur principal" des coups de feu qui ont fait 14 blessés légers jeudi au lycée Tocqueville.

Une enquête portant sur une "bande organisée"

Apparemment motivé par les mauvaises relations qu'il entretenait avec d'autres élèves, un jeune homme de 16 ans a tiré plusieurs coups de feu jeudi dans ce lycée des Alpes-Maritimes, où il était scolarisé.

Des armes de poing et des grenades -sans doute des grenades à plâtre- ont été découvertes sur lui, sans que leur dangerosité n'ait été évaluée dans l'immédiat, selon la police. Un engin explosif artisanal a été retrouvé dans son sac à dos avant d'être désamorcé dans l'établissement, mais sa nature précise n'a pas non plus été précisée.

 

>>> Lire la suite sur Huffingtonpost.fr