Les juges demandent la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen

#politique

Les magistrats parisiens qui enquêtent sur de possibles emplois fictifs du Front national au Parlement européen espèrent pouvoir entendre la candidate à la présidentielle.

Cette dernière refuse toute audition avant la fin de la période électorale.

Entendre Marine Le Pen malgré son refus.

C'est ce que souhaitent les juges d'instruction parisiens du pôle financier chargés de l'enquête sur de potentiels emplois fictif du Front national (FN) au Parlement européen.

Ces derniers ont déposé deux requêtes fin mars, afin de lever l'immunité de la présidente du parti d'extrême droite ainsi que l'eurodéputé Marie-Christine Boutonnet, révèlent vendredi les radios Europe 1 et France Inter.

 

>>> Lire la suite sur LeFigaro