Quand l’intelligence artificielle reconnaît l’homosexualité sur une photo

#societe

Ils voulaient mettre en garde contre les revers du monde numérique à venir. En devinant l’orientation sexuelle grâce à un logiciel analysant de simples photos du visage, des chercheurs de Stanford ont mis le feu aux poudres.

Dans un monde qui attacherait à l’orientation sexuelle des individus la place qu’elle mérite c’est-à-dire aucune- une telle étude serait inconcevable.

Nous ne sommes pas dans un monde parfait. Deux chercheurs de Stanford viennent d’en faire la démonstration en publiant dans le Journal of personality and social psychology les résultats de sept expériences démontrant que «les réseaux neuronaux profonds (deep learning, NDLR) peuvent détecter l’orientation sexuelle à partir des visages».

Oh bien sûr les résultats sont loin d’être infaillibles, quoique meilleurs que des évaluateurs humains, mais le fait qu’une telle recherche ait été possible esquisse les potentialités du deep learning, ce système permettant à un ordinateur d’apprendre et d’améliorer ses performances.

 

>>> Lire la suite sur LeFigaro