Mission Nouvelle-Calédonie: Mélenchon démissionne en mettant Valls en cause

#politique

Dans une lettre adressée au président de l'Assemblée nationale, le député élu dans les Bouches-du-Rhône a expliqué qu'il démissionnait de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie pour protester contre la présence de Manuel Valls, dont il juge le profil "inapproprié", à sa tête.

 Le chef de file des députés Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a démissionné vendredi de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie, présidée par Manuel Valls, dénonçant "un personnage extrêmement clivant" qui aurait une "proximité avec les thèses ethnicistes de l'extrême droite".

"Un accord d'origine inconnue a décidé de confier la présidence de cette mission à monsieur Manuel Valls (désormais député apparenté La République en marche).

On ne saurait faire choix plus inapproprié. Monsieur Valls est un personnage extrêmement clivant, qui suscite de forts rejets du fait de sa proximité avec les thèses ethnicistes de l'extrême droite", écrit Jean-Luc Mélenchon dans une lettre au président de l'Assemblée François de Rugy.

 

>>> Lire la suite sur BFMTV