Sur Internet, plus d’un commentaire sur trois est faux

#geek

La DGCCRF pointe plusieurs pratiques récurrentes de fraude, notamment dans l’hôtellerie et certains organismes de formation, destinées à influencer les décisions d’achat des internautes.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 74 % des internautes ont déjà renoncé à acheter un produit en raison de commentaires ou avis négatifs, tandis que 41 % d'entre eux ont, à l'inverse, déjà réalisé un achat spontané après avoir lu un avis positif.

C'est dire l'importance accordée par le consommateur aux commentaires qu'il s'agisse d'un achat de livres, d'une location de chambre d'hôtel ou d'acquisition de meubles.

 

>>> Lire la suite sur LesEchos