Torturé pour son homosexualité en Tchétchénie, le chanteur russe Zelimkhan Bakaev est mort

Selon les informations du site NewNowNext, le chanteur russe Zelimkhan Bakayev est mort à Grozny en Tchétchénie après avoir été torturé par la police en raison de son homosexualité.

Porté disparu depuis le 8 août dernier où il était venu assister au mariage de sa soeur à Grozny, Zelimkhan Bakayev est mort, selon les informations du site NewNowNext, qui assure que le chanteur russe de 26 ans était détenu dans un camp anti-gay en Tchétchénie.

 

>>> Lire la suite sur BFMTV