Abdelkader Merah coupable d’association de malfaiteurs terroriste, mais pas de complicité d’assassinat

#societe

La cour d’assises de Paris a condamné jeudi 2 novembre Abdelkader Merah à vingt ans de réclusion criminelle, avec une peine de sûreté des deux tiers.

La cour l’a jugé coupable d’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, mais n’a pas reconnu sa complicité dans les tueries commises par son frère Mohamed Merah en 2012. « Il n’est pas démontré l’existence d’une aide ou d’une assistance, a expliqué le président de la cour. (...) Mohamed Merah a toujours été seul lors de la réalisation de ses crimes. Abdelkader Merah a pu ignorer lors du vol du scooter T-Max qu’il allait servir à commettre les actes de son frère. »

 Pour le président de la cour, rien ne prouve une « provocation à l’acte » de la part d’Abdelkader Merah.

 

>>> Lire la suite sur LeMonde