La Syrie veut rejoindre l'accord de Paris. Devinez qui va se retrouver tout seul?

#international

CLIMAT - Et il n'en resta qu'un... En juin, Donald Trump avait déçu une bonne partie de la planète en annonçant que les États-Unis se retireraient de l'accord de Paris, engagement sur le climat pris au terme de la COP21 par la quasi-totalité des États.

Pour preuve, depuis la décision le 23 octobre dernier du Nicaragua de rejoindre à son tour l'accord, il ne restait plus que la Syrie et donc les États-Unis à refuser le pacte international.

Or, alors que se déroule en ce moment la COP23 à Bonn, en Allemagne, il apparaît que la Syrie veut à son tour signer l'accord, laissant le milliardaire américain seul au monde.

Les Syriens "ont dit qu'ils allaient rejoindre l'accord de Paris", a indiqué Safa Al Jayoussi, directrice de l'ONG IndyAct, évoquant la déclaration mardi en séance plénière d'un délégué syrien devant ses collègues négociateurs du climat.

 

>>> Lire la suite sur Huffingtonpost