Macron demande à l’Europe de compenser l’arrêt du financement du GIEC par les Etats-Unis

#politique

S’exprimant, mercredi 15 novembre, à la tribune de la conférence de Bonn sur les changements climatiques (COP23), Emmanuel Macron a appelé l’Europe à compenser le manque de financement du Groupe d’experts du climat de l’ONU (GIEC) lié au retrait américain.

Le GIEC, chargé de produire une synthèse régulière des connaissances en la matière, « est aujourd’hui menacé par la décision des Etats-Unis de ne pas garantir les financements », a dit M. Macron. 

« Je souhaite donc que l’Europe se substitue aux Américains et je veux vous dire que la France sera au rendez-vous », a-t-il ajouté. 

« Je peux vous garantir qu’à partir de 2018, pas un centime ne manquera au GIEC pour fonctionner et continuer à éclairer nos décisions », a-t-il déclaré, estimant que « le GIEC est une des composantes majeures de ce travail » contre le réchauffement climatique. Des déclarations applaudies par l’assemblée.

 

>>> Lire la suite sur LeMonde