L'Allemagne menacée à son tour par la crise du parlementarisme européen

#international

La messe n'est pas dite mais elle prend tout de même des allures de requiem. En actant ce lundi 20 novembre l'échec des discussions en vue de former une coalition gouvernementale avec les libéraux (FDP) et les écologistes, Angela Merkel voit ses chances de briguer un quatrième mandat à la tête de la première économie d'Europe considérablement réduites.

Arrivée en tête à l'issue des législatives de septembre mais avec le pire score jamais réalisé par son parti depuis 1949, la cheffe de file des conservateurs allemands (CDU-CSU) doit se rendre l'évidence: faute d'un compromis avec ses alliés potentiels et face au refus des sociaux-démocrates du SPD de se joindre à une nouvelle grande coalition, le système parlementaire allemand se retrouve dans une impasse quasi-inédite.

Et celle-ci menace de s'installer.

 

>>>Lire la suite sur HuffingtonPost