Uber a caché que les données de 57 millions de ses utilisateurs ont été piratées

#societe

Nouvelles révélations embarrassantes pour Uber. Mardi 21 novembre, la plate-forme américaine de voitures avec chauffeur, qui tente de redorer son image après de multiples polémiques, a reconnu avoir été victime d’un piratageinformatique en octobre 2016. Surtout, elle a admis avoir caché cette information à ses utilisateurs pendant un an.

Un manquement qui pourrait lui valoir de nouveaux démêlés avec les autorités américaines.

« Rien de cela n’aurait dû se produire et je ne vais pas chercher des excuses », explique Dara Khosrowshahi, nommé directeur général d’Uber fin août après la démission forcée de Travis Kalanick, le fondateur de la société. Informé récemment de l’incident, le responsable a lancé une enquête interne qui a débouché sur le licenciement du directeur de la sécurité informatique et d’un juriste.

Les pratiques en matière de sécurité vont être repensées, avec l’aide d’un ancien conseiller de la NSA, l’agence américaine de renseignement.

 

>>> Lire la suite sur LeMonde