Bertrand Delanoë dans le viseur d'Emmanuel Macron

#politique

 Voyons-nous. » Le 21 novembre dernier, Bertrand Delanoë glisse ces quelques mots à Emmanuel Macron. L'ancien maire de Paris a été convié au palais de l'Élysée lors de la discrète réception où le chef de l'État remettait les insignes de chevalier de la Légion d'honneur à Philippe Grangeon, un de ses influents amis et membre fondateur d'En marche !, devenu cadre supérieur à Capgemini.

Ce même Grangeon qui avait conseillé Delanoë lors de la victoire aux municipales de 2001.

Selon Le Parisien, qui révèle cette récente rencontre, le président de la République et l'ancien édile socialiste n'ont jamais coupé le cordon. 

Soutien de la première heure du jeune candidat, Bertrand Delanoë s'est même vu proposer le fauteuil de ministre des Affaires étrangères.

Un prestigieux maroquin qu'il a décliné, refusant de travailler sous les ordres d'un Premier ministre de droite. Cependant, Delanoë s'intéresse toujours à la politique depuis Bizerte, en Tunisie, où il coule des jours paisibles.

Et il ne s'empêche pas de critiquer d'ailleurs sévèrement la politique du gouvernement, trop à droite à son goût.

 

>>> Lire la suite sur LePoint