Front national: Accusé d'avoir brutalisé un autre élu FN, Stéphane Ravier dément... «C'est du délire»

#politique

C’est « du délire », « des accusations mensongères », a réagi le sénateur Front national Stéphane Ravier sur France Bleu Provence, ce lundi, à propos de la plainte pour menaces de mort et extorsion aggravée qui le vise.

C’est un conseiller municipal FN, Michel Cataneo, qui a porté plainte, selon les informations révélées par Marsactu. Il accuse Stéphane Ravier et son bras droit Stéphane Dheilly de l’avoir violenté et menacé, pour le forcer à démissionner.

« Tu baigneras dans ta merde et ton sang »

« Monsieur Ravier m’a donné des claques sur les joues, avec ses deux mains à la fois, c’était humiliant, a-t-il expliqué aux policiers. Ils m’ont ensuite menacé de mort et ils ont dit "si tu parles, on fera la méthode à l’ancienne" puis Monsieur Ravier a ajouté "tu baigneras dans ta merde et ton sang" »

 

>>> Lire la suite sur 20Minutes