Emmanuel Macron a annoncé que l’Etat allait assurer la distribution de repas à Calais

#politique

A Croisilles et à Calais, entre soleil et nuages, pour sa première sortie de terrain sur le thème des migrants, Emmanuel Macron avait souhaité voir, mardi 16 janvier, deux visages du département du Pas-de-Calais, qui concentre une bonne part de la pression migratoire que connaît la France aujourd’hui.

Un département qui allie « courage » et « générosité », comme a tenu à le souligner le chef de l’Etat.

A travers ce déplacement, le chef de l’Etat voulait avoir l’occasion de rappeler les grands principes de la politique migratoire qu’il entend mener.

Il s’était aussi fixé un double objectif : pacifier un débat électrisé ces dernières semaines et préparer le sommet franco-britannique qui se déroulera à Sandhurst, jeudi 18 janvier, et au cours duquel seront évoqués, avec Londres, les moyens d’améliorer la gestion commune de cette frontière où se pressent encore quelque six cents migrants, dans des conditions difficiles

 

>>> Lire la suite sur LeMonde