Le pape exprime « douleur et honte » au Chili pour les enfants agressés sexuellement par des prêtres

#societe

Les enfants agressés ou violés par des prêtres ont été au cœur du premier discours du pape François après son arrivée à Santiago, lundi 15 janvier, pour une visite d’une semaine au Chili et au Pérou. 

« Je ne peux m’empêcher de manifester la douleur et la honte que je ressens face au mal irréparable fait à des enfants par des ministres de l’Eglise », a déclaré le chef de l’institution catholique devant les autorités politiques et sociales, mardi, au palais de la Moneda, le siège de la présidence chilienne. « Je voudrais m’unir à mes frères dans l’épiscopat, car s’il est juste de demander pardon et de soutenir avec force les victimes, il nous faut en même temps nous engager pour que cela ne se reproduise pas », a-t-il ajouté, interrompu par des applaudissements

 

>>> Lire la suite sur LeMonde