Gros Plan : Mylène Farmer, de la chanson à Ghostland

#cinema

À l’occasion de la sortie de Ghostland et de sa sélection au festival de Gérardmer, retour sur la carrière cinéma d’une chanteuse aux multiples talents !

Nous vous annoncions le 19 janvier la sélection du 25e festival de Gérardmer qui se tiendra du 31 janvier au 4 février. Ghostland, nouveau film de Pascal Laugier fera partie de cette compétition. Un événement qui repose en partie sur la présence dans le film de Mylène Farmer.

Pour autant, celle-ci ne semble pas avoir prévu de venir saluer qui que ce soit sur les bords du lac… Nullement libertine, c’est discrète par nature et depuis toujours désireuse de conserver son intimité que la franco-canadienne ne rejoindra pas les Vosges.

Qu’importe, à l’aube du festival de Gérardmer, retour sur la carrière de la chanteuse au cinéma.

Une personnalité hors norme

Son père ayant été muté au Canada, la jolie rêveuse en gardera un souvenir de paysages enneigés. C’est à l’âge de huit ans que Mylène Farmer quitte son Québec natal.

Elle partagera son temps entre la banlieue parisienne et la Bretagne où sa mère est née. Adolescente solitaire à l’allure de garçon manqué, elle souhaite devenir monitrice d’équitation pour handicapés. Une grave chute la contraint à tout abandonner.

 

>>> Lire la suite sur CineSerie