Macron accuse le FN d’avoir radicalisé le mouvement des gardiens de prison

#politique

Confronté aux grèves des surveillants de prison, soutenues par une majorité de Français, Emmanuel Macron accuse en privé le FN d’avoir infiltré les syndicats pénitentiaires tout en critiquant leur faiblesse, et donc d'avoir radicalisé le mouvement social, rapporte le Canard enchaîné, ce mercredi.

 

>>> Lire la suite sur Valeursactuelles