· 

Palmarès, larmes, ruban blanc et moments gênants... Tout sur la cérémonie des César 2018

#cinema

Sous le signe de la lutte contre les violences faites aux femmes, retour sur le duel au sommet entre Au revoir là-haut et 120 battements par minute, la défaite du Sens de la fête et la présence de Laura Smet... ce qu'il faut retenir de cette 43e Nuit des César.

Un duel au sommet qui a tenu ses promesses

Depuis l'annonce des nominations aux César où ils avaient obtenu ex aequo 13 citations, 120 Battements par minute de Robin Campillo et Au revoir là-haut d'Albert Dupontel étaient les favoris de l'édition 2018. Le match n'a pas déçu, le gagnant se détachant dans les dernières minutes de la cérémonie.

Avantage au récit de Robin Campillo sur la naissance d'Act-up qui a ouvert le bal. Il empoche six statuettes contre 5 pour la fresque post Première Guerre mondiale d'Albert Dupontel, absent pour cause de désamour des compétitions.

 

>>> Lire la suite sur LeFigaro