· 

Violences à Montpellier: Jean-Luc Mélenchon vole au secours de la députée insoumise pointée du doigt par le préfet

#politique

Lundi, le préfet de l’Hérault pointait du doigt la tentative de « médiation » de Muriel Ressiguier, samedi, peu après le départ de la manifestation anti-Macron. La députée de la France insoumise avait tenté de convaincre un policier de laisser passer le cortège. L’agent a refusé. Quelques minutes plus tard, des « casseurs » ont pénétré dans l’Ecusson, brisant de nombreuses vitrines à coups de marteau, et incendiant des poubelles.

Comme 20 Minutes l’indiquait mardi, pour Pierre Pouëssel, cette discussion aurait gêné « la manœuvre » visant à sécuriser le centre-ville. « Les manifestations ont pu s’introduire dans l’Ecusson parce qu’il y a eu pendant quelques minutes un flottement lié à une discussion entre une élue et un commissaire de police », a expliqué le représentant de l’Etat qui a évoqué lundi « une curieuse médiation au milieu des casseurs ».

 

>>> Lire la suite sur 20Minutes