· 

Philippe Poutou trouve "quelque part légitime" la violence de certains manifestants

#politique

Des affrontements ont eu lieu entre la police et plus d'un millier d'individus cagoulés, en marge du cortège syndical qui défilait ce 1er mai. Philippe Poutou considère que cette violence est "quelque part légitime".

Pour lui, elle est le fruit de la politique du gouvernement, "d'une violence beaucoup plus profonde qui est malheureusement invisible dans les médias et partout ailleurs". 

Le porte-parole du NPA considère que ces débordements sont "l'expression d'un ras-le-bol, d'une colère qui est légitime". Il a tenu pour finir à réaffirmer la nécessité de "résister ensemble et d'imposer au gouvernement des reculs", regrettant "les rivalités" à gauche. 

 

>>> Lire la suite sur Francetvinfo