· 

Najoua Belyzel en interview exclusive sur FUTURPOP !

#musique

Najoua Belyzel est enfin de retour avec un nouveau single " Cheveux aux vents " et un nouvel album " De La Lune au Soleil " qui sortira le 15 Mars 2019.

A l'occasion de la sortie du 45 T Picture Disc de " Cheveux aux vents " Najoua Belyzel nous a accordé une interview exclusive où elle se livre comme jamais .

Bonjour Najoua Belyzel ,

Dix ans après ton précédent album " Au Féminin " et 3 ans après ton dernier single " Luna " tu es enfin de retour ! Pourquoi ce si long silence ? 

 

( Euh ) J'ai pas été si silencieuse que ça ( Rires ).

C'est vrai que médiatiquement j'étais plutôt discrète. 

Il y a plusieurs raisons à tout ça. Il est vrai que depuis le deuxième album ( Il y a dix ans ) , la raison pour laquelle j'ai été " absente " c'est parce qu'il y a eu un désamour avec la maison de disque avec laquelle je travaillais ( Scoprio Music )  et il m'a fallu du temps pour me remettre de ça parce qu'en réalité j'avais l'idée de m'auto-produire.

 

Donc tu as cherché à faire tout toute seule ? 

 

Oui , puisque que je ne m'entendais pas avec des gens qui étaient passionnés de musique je me disais que si ça ne marchait pas avec eux ça ne marchera pas avec quelqu'un d'autre. J'avais une soif de liberté en tout cas dans ce que je voulais faire parce que l'on m'avait mis quelques barrières sur notamment l'écriture et ça m'avait beaucoup touché comme j'écris mes propres textes.

On m'avait par exemple demandé de changer quelques mots sur une chanson et ça m'avait beaucoup déplu.

Ensuite la promotion du deuxième album avait été un peu   " bâclé " et du coup j'avais besoin de m'auto-produire.

Mais je me suis rendu compte que ce n'était pas si facile.

Et donc du coup le temps a passé et j'ai annoncé un album qui n'est pas sorti car je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup d’embûches et qu'on ne pouvais pas faire des choses aussi facilement que ça.

Ensuite j'ai annoncé la sortie du titre " Luna " qui était à ce moment la chanson la plus proche de ce que je vivais à ce moment là et je voulais créer une résonance qui était un désir d'enfant.

Par la suite je suis resté à cogiter sur l'écriture et je n'arrivais plus à écrire sur le format "3 minutes" "3 minutes 30"  du coup j'ai commencé à me pencher sur un tout  autre format qui est le format

" Livre " ," Roman ", je ne sais pas encore quel nom ça aura.

Finalement le silence s'est rompu quand j'ai rencontré deux personnes qui travaillent pour

"Warrior Productions" .  Je pense que j'avais besoin de cette rencontre là car ce qui me  manquait le plus c’était le travail d'équipe avec des personnes qui aiment et respectent ce que je fais.

On a donc choisit plusieurs titres et on a annoncé ce nouvel album pour le 15 Mars 2019.

 

Ton nouveau single " Cheveux aux vents " est le 1 er extrait de ton nouvel album , pourquoi avoir choisi ce titre alors que tu en avais dévoilé un court extrait en mai 2013 ? L'as-tu retravaillé ?

 

Bien-sur qu'il a été retravaillé , évidemment je ne me permettrais jamais de ...( Rires ) .Cette chanson a eu une remise en beauté, on l'a réarrangé même accéléré d'ailleurs. Au niveau du texte par contre ça n'a pas changé et l'idée de la symbolique reste la même.

C'est un hymne à la liberté, à l'amour et au "suicide poétique" si je puis dire et je voulais à tout prix annoncer mon nouvel album avec ce titre là  en premier parce qu'il me tient à cœur.

Pourtant j'ai d'autres chansons toutes aussi fortes. J'ai l'impression d'être la maman de ces chansons qui sont comme mes enfants avec un lien très fort entre elles et  moi.

On aurait pu sortir ce titre en été, ce que je voulais au départ car il est très lumineux et solaire.

Au final il sort au début de l'automne avec l'été indien ce qui est plutôt bien. ( Rires )

Tu travailles toujours avec Christophe Casanave pour ce 3 ème album ? On retrouvera les mêmes sonorités qui ont fait ton succès ?

 

Evidemment ! En fait Christophe Casanave pour moi il fait du sur mesure, c'est un orfèvre.

Il fait des choses fabuleuses. Lorsque je propose un texte  il arrive à composer dessus et il me connait tellement bien.

J'ai parfois l'impression qu'il me connait mieux que moi-même.

Artistiquement il va "m'enfouir" dans des endroits  et dans des temps auxquels j'aurais pas pensé aller.

J’espère avec modestie que je lui rend aussi la pareille. A mes yeux nous sommes un véritable duo. Je suis à la lumière et lui un peu à l'ombre. L'un sans l'autre ça ne marche pas vraiment.

Je trouve qu'il y a une belle osmose entre nous. C'est pour cela que je ne me suis jamais aventuré avec d'autres artistiquement et pourtant je suis très ouverte, j'écoute  pas mal de compositions que l'on m'envoie parce que déjà  j'ai le respect pour les artistes mais si ça ne me parle pas et si ça ne résonne pas, ça ne marche pas.

Avec Christophe Casanave ça a toujours résonné, il a révélé l'artiste qui est en moi, je lui suis redevable. Tous les jours il me montre des facettes de moi et révèle mes peurs, comme un miroir.

Niveau sonorités ça reste dans la même veine electro pop, je ne vais pas me mettre à faire du "jazz".

Vocalement je ne pense pas que je puisse faire tout et n'importe quoi.

Cet album est plus electro que pop avec uniquement des sons électroniques, synthétiques tout en faisant transpirer ça avec des textes profonds et des thèmes assez forts.

C'est le fil conducteur de ce que j'ai toujours fais jusqu'à aujourd'hui. De toute façon je ne peux pas tricher, j'essaye de me concentrer dessus pour ne pas gâcher tout cela.

Sur le titre " Cheveux aux vents " tu nous parles d'une chute sans fin après une histoire d'amour tout en restant optimiste.

C'est ça ta force ? Toujours voir le bon coté des choses et rester optimiste face à la vie ?

 

Je pense que tu as un peu répondu à la question aussi, c'est ça en fait c'est une force parce que ce n'est pas évident d'appuyer sur des blessures, des plaies ouvertes. Au quotidien on vit avec ça dans les médias, on vit toujours dans la terreur, dans la frayeur et moi j'ai l'impression qu'en dénonçant ces choses là, il ne faut pas rester fermer en disant  " voila il se passe ça " ; il faut toujours laisser les choses ouvertes pour accueillir le maximum de compassion, que les gens se sentent concernés et restent dans l'espoir et l'amour. C'est ce qu'il y a de plus important. 

 

On avait pu découvrir quelques titres sublimes et forts lors de ton concert il y a 2 ans au Piper Pan comme " Je Bombe " ou " Le Fléau " . Seront ils présent sur ton nouvel album ?

 

Oui ils seront présent dans l'album. Ils font parti de la colonne vertébrale de cet album. J'ai écris ce texte là une semaine avant les attentats. Cela m'a complètement paralysé parce que j'avais l'impression d'être responsable quelque part d'avoir acté la chose alors qu'en réalité il n'en n'est rien, c'est écrit ainsi. Du coup je me suis posé la question : " Qu'est ce que j'en fais de ce texte  ? " .

Mais j'ai écris ce texte là une semaine avant parce que bien avant il y avait eu d'autres attentats.

On était dans une lignée ou il y avait une terreur autour de nous et je me suis dis  " il faut à tout prix rester soudé parce que ça va nous diviser et nous écarter les uns des autres ".

Artistiquement et humainement j'avais besoin de ça.

 

Peux tu nous dire quels thèmes tu abordes en particulier dans ce nouvel album qui sortira la 15 mars 2019 ? 

 

Ce sont des thèmes récurrents malheureusement avec des variantes et des nuances parce que ça ne parle pas tout le temps de la même personne.

Parfois c'est plus douloureux, parfois moins, mais l'amour évidemment dans toute ses possibilités, le combat des femmes au quotidien comme une espèce de suite de l'album " Au Féminin " car en tant que femme j'ai besoin de m'exprimer aussi et d'éprouver pour les autres.

Comme elles n'ont pas de moyen de communiquer je le fais pour elles.sans prétention, C'est à dire que je les écoute et c'est ce qui me permet d'avoir cette espèce de légitimité là.

Et quand je n'ai pas cette opportunité là, j'ai beaucoup d'imagination pour me créer un monde qui ressemble à peu près à celui dans lequel on est.

Parfois même je le façonne de façon à ce qu'il soit plus positif que le monde dans lequel on est.

Je pense par exemple à cette folie qu'il peut y avoir dans l'album avec des clins d’œil à Lewis Carroll 

( Alice aux pays des merveilles ) avec cette espèce de magie qui m'a toujours attiré.

Quelque chose de très poétique et à la fois très dur et réaliste. J'espère que ça créera chez ceux qui l'écouteront la même chose que ça fait à l'intérieur de moi.

J'ai hâte que les gens puissent l'écouter en tout cas.

 

D'ailleurs pourquoi ce titre " De La Lune Au Soleil " ? 

 

Ça n'a pas changé et ça ne changera pas même si on a essayé ( Rires ). J'ai travaillé en studio la nuit et j'écrivais le jour  du coup j'ai un peu étais bercé par ces astres là et symboliquement ils sont très fort et se marient très bien avec ma personnalité. Ça va dans le sens de mon histoire , de ma culture et de ma foi. Et si jamais ça change (Rires ) y'aura quand même un album " De la lune au soleil " après.

 

As-tu été touché par la promotion un peu chaotique de ton précédent album " Au Féminin " qui pourtant était de très bonne qualité ? 

 

Oui j'ai été touché. C'est vrai que ça m'a fait du mal pas juste parce que ça n'a pas marché. J'ai eu l'impression d'avoir des messages très forts qui n'ont pas été envoyés comme il se devait.

Ils n'ont même pas été envoyé même et c'est cela qui m'a fait le plus mal.

 

 Un de tes auteurs préférés est Paulo Coelho je crois. Peux tu recommander à tes fans un de ses livres qui t'as vraiment touché ?

 

Le premier que j'ai lu " L'Alchimiste " qui a transformé mon regard sur les choses  mais aussi " La cinquième montagne " qui m'a beaucoup touché.

Le dernier que j'ai lu et qui m'a beaucoup inspiré pour l'album aussi " Brida " dont on retrouve beaucoup de couleurs sur " De la lune au soleil " ainsi que dans d'autres écritures que j'ai entamé.

Je me suis lancé comme je le disais plus haut dans l'écriture d'un roman et pour le coup Paiulo Coelho est une grande source d'inspiration. Toute la magie qu'il met dans ses livres fait partie de moi, de ma culture et se retrouvera par petites pincées dans mon roman à " peut-être " venir .

Vas-tu partir en tourner en 2019 pour promouvoir ce nouvel album ?

 

 J'espère de tout mon cœur. J'ai établi une liste avec mon équipe de choses à faire en priorité.

Il y avait " finir cet album là ", on l'a fait , " Mixer cet album là " , c'est en cours et puis "faire des concerts". C'est ce qui manque le plus à ma carrière et à mon public.J'ai qu'une hâte c'est de remonter sur scène et partager de nouveau ces moments là .


TAC AU TAC

> Dans cette seconde partie de l'interview on aimerait connaitre un peu plus tes goûts et tes habitudes. Réponds du tac au tac 

  1. Le dernier livre que tu as lu ?  :  "La Naissance d'une mère " un livre qui donne des conseils comme je suis devenu mère.
  2. Le dernier album que tu as grave " kiffé " ? :  J'hésite entre Sia et le tout dernier album de Paul Mc Cartney.
  3. Le meilleur concert que tu as vu de ta vie ? : Paul Mc Cartney . J'ai aussi beaucoup aimé Lady Gaga.
  4. L'artiste avec qui tu rêverais de faire un duo ?  : Stromae 
  5. Le Réalisateur avec qui tu aimerais tourner ? : Harvey Weinstein pour lui mettre mon poing dans la gueule ( Rires ). Non plus sérieusement , j'aime beaucoup Jean Jacques Annaud dont j'ai adoré la dernière série " La Vérité sur l'affaire Harry Quebert " . J'aime bien Maïwenn aussi.
  6. Ton Film préféré ? : "Le Lauréat" avec Dustin Hoffman que j'ai vu il n'y a pas très longtemps, je me suis pris une gifle.
  7. Ta série Préférée ? : J'en ai plusieurs mais s'il faut choisir c'est "Game of Thrones" !
  8. Ton Peintre préféré ? : Van Gohg 
  9. Trois chansons que tu aimerais faire écouter ou découvrir à tes fans sur FUTURPOP ? : Je vous laisse aller voir sur mon Spotify . Il y a tout ce qu'il faut à l’intérieur et il n'y en a pas que trois (Rires ).
  10. Le Repas idéal pour Najoua Belyzel c'est quoi ? : Un repas équilibré évidemment. Un bon plat plein de saveur. J'adore tout ce qui est relevé et qui te font voyager. Cela vient de ma maman et j'essaye de le garder au quotidien.
  11. Le cadeau le plus improbable qu'un fan t'ai fait ? : Il y a un fan qui va se reconnaître et qui va kiffer , il m'a offert une étoile. Il a acheté une constellation , lui a donné mon nom et m'a envoyé une carte avec la situation exacte de l'étoile. C'est un cadeau magnifique !

Retrouvez le nouveau single de Najoua Belyzel " Cheveux aux vents " sur FUTURPOP : La Radio Numéro 1 sur la Pop !

Journée spéciale Najoua Belyzel Lundi 17 Décembre avec tous ses plus grands hits tout au long de la journée sur FUTURPOP